Médailles ONU : FORPRONU

jeudi 8 mars 2012
par  Nostradamus
popularité : 6%

Créée initialement en février 1992 en tant qu’opération provisoire visant à créer les conditions de paix et de sécurité nécessaires à la négociation d’un règlement d’ensemble de la crise yougoslave, la FORPRONU avait pour mandat de veiller à ce que les trois "zones protégées par les Nations Unies" (ZPNU) en Croatie soient démilitarisées et à ce que la crainte d’une attaque armée soit épargnée à toutes les personnes y résidant. Des policiers des Nations Unies avaient aussi pour mission de s’assurer du fonctionnement de la police locale, et notannent de la non-discrimination de celle-ci à l’égard de certaines populations et du respect des droits de l’homme. La Force a également assisté les agences humanitaires de l’ONU dans le processus de retour des personnes déplacées.

Le mandat de la FORPRONU a été plusieurs fois élargi, pour couvrir les objectifs suivants : ré-ouverture de l’aéroport de Sarajevo et sécurisation de la zone pour permettre l’acheminement de l’aide humanitaire, protection des convois de prisonniers civils libérés si le Comité international de la Croix-Rouge lui en faisait la demande. En outre, la FORPRONU a surveillé le retrait complet de l’Armée Yougoslave de Craotie, la démilitarisation de la Péninsule de Prevlaka, et le déplacement des armes lourdes des zones voisines de la Croatie et du Monténegro (Res 779,1992). La FORPRONU a aussi contrôlé le respect de l’interdiction des vols militaires dans l’espace aérien de la Bosnie-Herzégovine (Res 781,1992) et l’installation des Nations Unies dans l’ex-République Yougoslave de Macédoine.

Enfin, la FORPRONU a surveillé la mise en place d’un accord de cessez-le-feu signé par le Gouvernement bosniaque et les Croates de Bosnie en février 1994 et les arrangements de cessez-le-feu négociés entre le Gouvernement bosniaque et les forces serbes de Bosnie, entrés en vigueur le 1er janvier 1995.


Navigation

Articles de la rubrique

  • Médailles ONU : FORPRONU